Filter
Vue
Sondage

Blog, entrées de la catégorie 'Coups-de-gueule'

Dans la jungle de CanalSat

by Lionel - 31 mars 2011

Jusqu'à la semaine dernière, je pensais être un roublard des abonnements par Internet, capable de me dépêtrer au mieux de toutes les propositions d'abonnement plus ou moins tordues. Mais la semaine dernière, j'ai trouvé encore plus fort, CanalSat.
Voulant étendre ou plutôt élargir mon environnement télévisuel, j'ai voulu m'abonner chez eux. Jamais je n'ai vu une chose aussi compliquée.
Commençons par le début. 3 offres, 3*, 4* et 5* plus des bouquets, déjà compliqués à décrypter. Mais si l'on ajoute le fait que la version 3* n'est pas accessible via l'ADSL, que la 4* ne comprend pas la HD sauf à payer aussi cher que la 5*, on n'est pas sorti de l'auberge.
À cela s'ajoutent les promotions incessantes qui rendent le décryptage des prix réels encore plus compliqué.
La semaine dernière, on me proposait 3 mois sans engagement, sachant qu'en fait de 3 c'est deux plus celui en cours, avec à la solde un chèque de 75 euros envoyé au bout de 3 mois plus 8 semaines, on commençait à faire les comptes avec en plus les frais d'accès à 50 euros offerts.
Et vlan, aujourd'hui, promotion via Free, 19 euros par mois pendant 12 mois, frais d'accès offerts, foot+ et TV sur iPhone gratuits pendant quelques mois.
J'ai failli craquer, mais on n'est pas au bout de nos peines. La TV sur iPhone, c'est certaines chaînes seulement, et pas toutes, mais pas de détails.
Foot+ gratuit jusqu'au 31 août, super, mais la saison s'arrête bien avant.

Mais ce qui m'a fait renoncer est encore ailleurs, ce sont les règles de résiliation. Alors autant il est facile de s'abonner, d'en rajouter, autant il est compliqué de vouloir en faire moins:

  • Pour ne pas payer foot+ au-delà de la gratuité, il faut faire un courrier avant le 20 août. Si l'on rate l'échéance, on est abonné pour un an à 8 euros par mois,
  • Pour ne pas être ponctionné de 5 euros par mois pour l'offre iPhone, il faut aussi un courrier pour la résilier,
  • Pour finir, il faut si l'on ne veut pas passer au bout d'un an au plein pot penser à résilier un mois avant la date anniversaire.

Arrivé là on a l'impression de rentrer dans un entonnoir où la sortie est infiniment plus difficile que l'entrée. En bref, j'ai fini par renoncer, d'autant plus que Disney arrive sans bourse délier sur la Freebox.

Certes, CanalSat ne viole aucune loi en simplifiant autant l'entrée dans son système et en faisant tout pour en compliquer la sortie, mais c'est selon mon opinion de consommateur que les lois sont mal faites. Mais qui osera les modifier et poser un problème au consortium qui arrose tant la création cinématographique française ? Visiblement personne.

Le sujet chaud du moment...

by Ewok - 28 août 2009

... c'est l'iPhone qui explose! Et cela nous exaspère tous au sein de la team. Alors profitez d'un peu de distraction avec nous:

Trop de courtoisie dans la téléphonie mobile ?

by Yoc - 19 mars 2009

Comme la crise est partout, nous nous sommes lancé à mon boulot dans une recherche aux économies de fonctionnement. Nous nous sommes focalisé sur les postes les plus importants, à commencer par la téléphonie.

Nous avions signé il y a 4 ans avec SFR pour un contrat portant sur 200 téléphones et 60 cartes 3G. Nous avions négocié une bonne réduction avec un revendeur SFR et avec l'appui de l'opérateur qui voulait mettre en avant sa technologie 3G. 4 ans plus tard, nous avons donc décidé de relancer un appel d'offre chez les concurrents en espérant obtenir de meilleurs prix pour un meilleur service, comme nous l'avons obtenu sans avoir à trop insister pour nos impressions.

Cette fois-ci, pour jouer en notre faveur, il s'agissait de non plus 200 mais 300 téléphones et non pas 60 mais 250 abonnements 3G. Confiant, nous avons contacté Bouygues, partenaire de Completel chez qui nous avons notre téléphonie fixe depuis quelques semaines.

Et là surprise : non seulement ils ont étés incapables de nous faire baisser les prix de nos abonnements 3G, mais ils ont même osé nous proposer un prix supérieur de 20% à celui que nous payons actuellement pour la partie GSM ! A part l'immobilier, je ne connais aucun secteur où au bout de 4 ans, les prix du marché ont augmentés ! Surtout dans les nouvelles technologies !

Heureusement, un nouveau vengeur masqué est arrivé depuis peu chez les opérateur : la convergence. Le mot magique. Celui qui permet aux opérateurs de proposer des tarifs de base identiques (et même supérieurs !) à la concurrence, mais qui permet tout de même de faire une proposition globale moins onéreuse que ce que payait le client auparavant en ne lui faisant pas payer les communications internes. Facile, puisque ces communications ne sortent pas des tuyaux de l'opérateur.

Conclustion : grâce à la convergence : nous allons économiser 20% sur nos communications fixes (+ 30% grâce au changement d'opérateur) et seulement 3% sur nos communications mobiles. Autant dire rien du tout pour la partie GSM.

Moralité : La courtoisie entre les opérateurs est telle qu'ils sont obligés de sortir de nouvelles armes. Grâce à la convergence, il nous est enfin possible de changer d'opérateur pour économiser quelques euros. Mais si l'ensemble de vos communications sont externes, n'espérez pas faire des économies en allant voir ailleurs...

4 mars et 16 septembre

by Alex - 2 mars 2006

Ce mois-ci, on trouve une belle perle dans le magazine comparatif des vidéoprojecteurs de la Fnac. Il apparaît évident que le rédacteur du guide a utilisé Word pour rédiger son texte. Word, dans sa configuration par défaut (si on ne décoche pas tout un tas d'options) prend des décisions tout seul : celles de remplacer des chiffres par du texte. Je trouve cela exaspérant !

La preuve : Connaissez-vous les écrans 4 mars et 16 septembre ? Cherchez l'erreur...

Des ordinateurs à la pelle

by Neekau - 3 janvier 2006

Je ne voudrais pas faire le rabat-joie pour mon premier post dans le blog, mais là je crois que c'est raté (gasp) : un rapport du Basel Action Network (BAN) paru fin octobre fait état d'une situation déplorable. La pollution due aux produits informatiques dans certains pays en voie de développement est plus importante que dans les pays industrialisés. Pour des pays qui ne participent pas à la frénésie liée aux nouvelles technologies, ce constat est plutôt étonnant. Pourtant, le scénario est simple: partant d'une bonne intention, les pays industrialisés ont pris pour habitude d'envoyer du matériel considéré comme obsolète aux pays qui n'ont pas accès à ce genre d'équipements, faute de moyens. Ainsi, le rapport fait état d'environ 400 000 ordinateurs qui arriveraient chaque mois au Nigeria. Le hic, c'est qu'environ 75% de ces cadeaux seraient inutilisables, donc les déchets liés à ces produits s'amoncèlent à la vitesse grand V dans l'environnement proche des habitants. En occident, le traitement des e-produits est obligatoire afin de gérer les nombreux matériaux toxiques qu'ils contiennent. Evidemment, cela a un coût. D'où l'intérêt pour les entreprises de minimiser l'état de fatigue de leur parc matériel obsolète afin de l'expédier loin de là où on pourrait leur demander des comptes. Les pays du Sud n'ont pas vraiment la possibilité de financer les coûteuses procédures de recyclage: après démantèlement des parties utilisables, on va donc simplement brûler tout ça, ce qui pollue en masse l'environnement local et conduit à tous les maux qu'on peut attendre.

Et comme une bonne image vaut mieux qu'un long discours, allez voir sur le site du BAN les photos d'illustration de ce rapport, elles valent le détour.
source: Ouverture-Facile.net

e-waste© Basel Action Network 2005
Vue complète
Vue par mois
Vue liste
Suivant
Précédent
Imprimer la page
Recommander à un ami
Partager la page