Rubriques
Vue
Sondage

Flat Package Editor, le puissant et méconnu utilitaire d'Apple

Par Lionel - 01/08/2011 00:15:00 CEST - Categorie: Logiciel

Voilà fort longtemps que nous utilisons pour nos besoins ponctuels et nos bidouilles le logiciel "Flat Package Editor" d'Apple. Si nous ne vous en avions pas parlé jusqu'à maintenant c'est qu'il est caché dans XCode qui était payant, mais aussi parce qu'il permet aussi des choses qu'il n'était pas de bon ton de faire. Lion a changé la donne puisqu'une seule licence permet son installation sur toutes les machines ce qui réduit pratiquement à néant ces limitations et le besoin de le pirater.
Flat Package Editor (on l'appellera par commodité FPE) est un puissant outil permettant d'éditer les packets d'installation de Mac OS X proposés sous la forme de .mpkg ou .pkg.
Pour le récupérer, il faut commencer par récupérer XCode sur le Mac App Store (gratuit pour Lion). Une fois qu'il est installé, allez à la racine de votre disque dans Developer/Applications/Utilities. Dedans vous allez trouver un logiciel appelé PackageMaker. Il permet de créer ces fameux .mpkg. Avec un ctrl clic ou un clic droit, affichez le contenu du paquet puis allez dans Ressources. C'est là qu'est caché FPE. Recopiez-le sur le bureau.
Vous avez maintenant récupéré un logiciel capable d'éditer et de modifier ces .mpkg et pkg.

Pour illustrer ce qu'il est capable de faire, nous allons nous amuser à aller fouiller dans l'installeur de Lion dont pratiquement tout le monde a fait une copie de l'image disque. Notez bien entendu que si vous aviez voulu le modifier,  il aurait fallu créer une image disque modifiable dans Utilitaire de Disque ! 

Ouvrons donc l'image disque de Lion montée et allons dans le dossier Packages.

Vous constaterez que tous les fichiers sont au format .pkg et qu'un seul est au format .mpkg. Voici ce qu'on trouve dans un dossier .pkg :

Il n'y a, hélas, dans ce cas pas grand-chose à modifier. Mais c'est plus intéressant avec un mpkg ouvert avec FPE.

Ce paquet sert de chef d'orchestre à toute l'installation du système. Amusez-vous à aller regarder dans le fichier Distribution. Jetez-le sur le bureau et ouvrez-le avec un éditeur de texte. On peut le faire avec Texte Edit tant que l'on va dans les préférences pour choisir le format texte et pas RTF.

Dans cet extrait du début du fichier, on comprend immédiatement que c'est ce fichier qui dicte les règles autorisant ou pas l'installation de Lion sur un ordinateur. On voit la vérification de la quantité de RAM et le refus de l'installer s'il y en a moins de 2 Go, la détection d'une installation dans une machine virtuelle, et encore la détection de la plateforme d'installation, essentiellement pour la bloquer sur des Mac Core Duo qui ne supportent pas les applications 64 bits.

Le fonctionnement est basique (et se rapproche même du vieux Basic en fait) avec des fonctions if.
Si la condition est remplie, la variable est définie comme true (vraie) sinon elle est définie en false (faux) et l'installeur la plupart du temps refuse d'aller plus loin.
Prenons un autre exemple avec un fichier Distribution de Mac OS X 10.6 :

C'est cette boucle qui bloquait l'installation sur une machine au CPU tournant à moins de 867 MHz, pour la contourner il aurait suffi de remplacer le "false" par un "true" tout simplement.
Notez, mais nous ne nous étendrons pas là-dessus que c'est aussi ce fichier Distribution qui veillait sur les anciennes versions de Mac OS X à ce qu'un DVD fourni pour une machine ne permette pas d'installer Mac OS X sur une autre. Nous nous étions même une fois amusés (pour installer la 10.6.6 des MacBook Pro 2011 sur d'autres machines et faire des tests) à tenter de manière assez barbare mais avec succès de remplacer tous les "false" par "true". Le pire est que cela fonctionne :)

Pour finir, si vous voulez vous amuser à éditer ce fichier, il faut donc en modifier une copie sur le bureau, à effacer celle présente dans le paquet puis à mettre en place la nouvelle avant de sauver le paquet. Si vous avez fait attention à avoir les droits en écriture et des fichiers déverrouillés, ça fonctionnera.

Bien entendu, nous ne pourrions être tenus pour responsables de vos expérimentations et de leurs conséquences éventuellement néfastes. Alors, amusez-vous sur des copies de fichiers et en ayant des sauvegardes parfaitement à jour ! 

Vue complète
Vue par jour
Vue liste
Suivant
Précédent
Imprimer la page
Recommander à un ami
Partager la page