Rubriques
Vue
Sondage

Le roaming, théâtre de la prochaine guerre des prix ?

Par Matthieu Sarter - 01/07/2013 06:00:00 CEST - Categorie: Réseau/Télécom

Contrairement à ce que pourrait laisser penser Météo France, l'été arrive à grand pas, et avec lui le temps des vacances et des voyages. Mais l'arrivée de l'été pourrait aussi être l'occasion d'une nouvelle guerre des prix chez nos opérateurs téléphoniques, en se concentrant cette fois sur les tarifs du roaming, et non plus sur les tarifs en France, et ce d'autant plus que les tarifs maximum autorisés pour le roaming dans l'Union Européenne baissent aujourd'hui même.

D'après la législation communautaire, les tarifs maximaux pour les communications depuis un état membre vers le pays d'origine de l'utilisateur sont désormais les suivants :

  • 45 cts HT par Mo de données (53,8 cts TTC en France),
  • 24 cts HT par minute pour les appels émis (28,7 cts TTC en France),
  • 7 cts HT par minute pour les appels reçus (8,4 cts TTC en France),
  • 8 cts HT par SMS envoyé (9,6 cts TTC en France).

Nos opérateurs ont donc dévoilé ces derniers jours de nouvelles grilles tarifaires, mais avec quelques bonnes surprises, qui expliquent peut-être qu'elles aient été dévoilées presque à la dernière minute. En effet, certaines offres sont proposées à des tarifs nettement inférieurs à ces nouveaux plafonds.

Ainsi, du côté de SFR, des extensions de forfait vont être proposées. Pour l'Europe, l'opérateur va proposer un forfait à 9€ pour 30 minutes d'appels, 30 SMS et 100 Mo de données (soit jusqu'à 56€ de moins que le plafond européen) et un à 15€ pour 60 minutes / 60 SMS / 200 Mo (115€ en dessous du plafond). Attention toutefois à bien réfléchir à vos besoins avant de souscrire à de telles options, qui sont surtout intéressantes si vous comptez utiliser la data et peuvent s'avérer plus coûteuses que la facturation à l'acte dans le cas contraire (il faut par exemple dépasser 50 minutes de voix pour rentabiliser le forfait à 15€). En dehors de l'Europe, vous aurez droit à beaucoup moins de données pour beaucoup plus cher : 25€ pour 30 min / 30 SMS / 10 Mo et 35€ pour 60 min / 60 SMS / 20 Mo... Dommage que les plafonds sur le roaming ne s'appliquent qu'à l'UE...

Du côté de Free Mobile, pas de forfaits, seule la facturation à l'acte est proposée. Mais le quatrième opérateur a décidé de se positionner légèrement en dessous des tarifs réglementaires. Ainsi, il en coûtera au maximum 27 cts par minute pour les appels depuis l'UE, et ce tarif tombera même à 23 cts depuis l'Espagne, l'Italie et le Portugal. Les tarifs des SMS et des données sont également légèrement inférieurs aux plafonds (8 cts par SMS et 51 cts par Mo), et sont cette fois les mêmes pour tous les pays de l'UE. Les tarifs depuis certains pays extra-communautaires baissent également, mais en l'absence de forfait, ces tarifs restent relativement prohibitifs.

Enfin, chez B&You, c'est le Mo de données qui est "bradé", à 18 cts depuis l'UE, la Suisse et les USA. C'est trois fois moins que le plafond européen, et on peut donc raisonnablement supposer que les concurrents vont réviser une seconde fois leurs tarifs pour se rapprocher un peu plus de B&You. B&You ne fait par contre aucun effort sur la voix et les SMS, qui seront facturés au maximum possible.

Cette année, les propriétaires de smartphones pourront donc voyager en craignant un peu moins pour leur facture, en attendant que la Commission Européenne parvienne à imposer le roaming gratuit.

News
Articles
Blog
Tous les mots-clés
Du
Au
Vue complète
Vue par jour
Vue liste
Suivant
Précédent
Imprimer la page
Recommander à un ami
Partager la page