Filter
Vue
Sondage

MacBook Air 2013, performances USB 3.0 et Thunderbolt : premiers aperçus

par Sylvain Allain - 14/06/2013
Si les interfaces UBS 3.0 et Thunderbolt autorisent de gros débits, elles sont tributaires aussi des matériels connectés.

Depuis sa réception, nous procédons à différents tests sur un MacBook Air 11" doté d'un Core i5-4250U 1.3 GHz Haswell (gravure 22 nm), de 4 Go de RAM et d'un SSD Samsung 256 Go très, très performant. Cependant, comme nous vous le faisions remarquer, les SSD Sandisk - à priori des modèles 128 Go -, n'assurent les mêmes débits que les Samsung 256 Go...
Ce qui pourrait amener, pour les utilisateurs, des résultats minorés comparés à ceux obtenus avec notre modèle durant nos tests de duplications et de sauvegardes... Mais ce n'est même pas certain.

MacBook Air 11'' (2013)

 

Nous avons donc testé les performances de l'USB 3.0 et du ThunderBolt de notre MacBook Air 11". Pour ce faire nous avons utilisé deux disques durs du fabricant G-Technology, filiale de HGST (anciennement Hitachi). Le premier modèle est un G-RAID USB 3.0 d'une capacité de 4 To, le second : une unité disque G-RAID Thunderbolt de 8 To. Ces deux produits sont configurés d'usine en RAID 0.

 

G-RAID Thunderbolt & G-RAID USB 3.0

Ces deux produits embarquent deux disques durs "entreprise" Ultrastar 7K2000 et 7K4000 respectivement de 2 et 4 To. Le modèle ThunderBolt profite d'Ultrastar dotés de 64 Mo de mémoire cache.

Test de l'interface USB 3.0
Pour commencer, c'est le G-RAID USB 3.0 de 4 To qui embarque deux disques durs Ulttrastar de 2 To à 7200 trs/m SATA III (6Gb/s) et l'interface USB 3.0 du MBA qui sont éprouvés. Nous l'avons testé d'abord avec DiskSpeedTest 2.2, puis AjA System 9.0.1 et QuickBench 4.0 (issu de la suite SpeedTools Utilities 3.7).

 

Test DiskSpeed Test G-RAID ThunderBolt

247 Mo/s en écriture, l'interface USB 3.0, loin d'être saturée, permet d'atteindre la moyenne. Mais l'ensemble RAID 0 et le contrôleur employé sur le G-RAID USB3.0 semblent montrer leurs limites.

Loin d'atteindre les performances théoriques de l'interface USB 3.0 (5 Gbit/s ou 600 Mo/s, soit environ 500 Mo/s en tenant compte de l'encapsualge), les débits en écriture oscillent entre 245 et 250 Mo/s. Ce qui, si l'on tient compte des performances du G-RAID et des ressources CPU (côté gestion de l'interface), s'avère tout juste la moyenne. C'est bien mais loin des performances d'un SSD dernière génération dans un boîtier performant (lire : Test du boîtier USB 3.0 Firmtek Miniswap U3).

 

Test DiskSpeed Test G-RAID ThunderBolt

Nous avons relancé pas moins de 5 fois le test avec DiskSpeedTest 2.2. Les résultats sont constants.

 

Avec AJA System 9.0.1 nous avons simulé le traitement d'un flux d'image 4K (4096 x 2160 px), taille de fichier 16 Go.

Test AJA MBA 11 (2013)

Sans grande surprise, l'USB 3.0 ne semble pas enclin, au travers de cet ensemble RAID, à vouloir délivrer plus de 250 Mo/S en écriture.

Les derniers tests ont été réalisés avec QuickBench 4.0, mêmes constats, que cela soit sur des petits ou des gros fichiers, le G-RAID USB 3.0 4 To plafonne à 260 Mo/s en écriture.

 

QuickBench 4 - Standard TEST USB 3.0

 

L'option Cache Effects a été activée. On remarque qu'en écriture aléatoire, les performences du système sont à zéro sur des fichiers allant jusqu'à 32 Ko.

 

QuickBench 4 -Large TEST USB 3.0

Sur des fichiers de taille moyenne (2 à 10 mo), les débits se montrent assez linéaires en écritures mais plafonnent à 249 Mo/s, toujours en écriture.

 

 

QuickBench 4 -Extended TEST USB 3.0

Sur des fichiers de 20 à 100 Mo, le disque couplé à l'interface se montre moins linéaire avec des pointes à 251 Mo/s.

 

News
Articles
Blog
Tous les mots-clés
Du
Au
Vue complète
Vue par jour
Vue liste
Suivant
Précédent
Imprimer la page
Recommander à un ami
Partager la page